Glossaire

A

ADEME : Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie ; établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) placé sous la tutelle des Ministères chargés de la Recherche et de l’Innovation, de la Transition écologique et solidaire, de l’Enseignement supérieur.

AIEA : Agence internationale pour l’énergie atomique.

ANDRA : Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs. Elle a pour mission de gérer les déchets radioactifs français pour protéger les générations présentes et futures.

ANTHROPIQUE : qui a une origine humaine

B

BBC : (norme) bâtiment basse consommation ; la réglementation RT 2012 (réglementation thermique 2012) prévoit que la consommation en énergie primaire d’un bâtiment de basse consommation est de 50 kWh/m²/an.

C

CEA : Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives. Organisme de recherche scientifique dans les domaines de l’énergie, de la défense, des technologies de l’information et de la communication, des sciences de la matière, des sciences de la vie et de la santé, il est classé en établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC).

CEREN : Centre d’Études et de Recherches Économiques sur l’Énergie ; Groupement d’Intérêt Économique (GIE) des gestionnaires de réseau qui assurent le transport et la distribution du gaz et de l’électricité – GRTgaz, GRDF, Rte, Enedis, ainsi que de l’ADEME*.

CNRS : Centre national de la recherche scientifique ; établissement public à caractère scientifique et technologique (EPST) placé sous la tutelle administrative du ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

CNUCED : Conférence des Nations unies sur le Commerce et le Développement.

CO2 : gaz carbonique, principal gaz à effet de serre ; les effets cumulés des différents GES* sont exprimés en équivalent : CO2éq.

COP : « Conference of parties » ; Organe suprême d’une Convention de l’ONU, c’est-à-dire sa plus haute autorité de prise de décision ; ici : la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques.

CRIT’AIR : La vignette Crit’Air, apposée de manière visible sur le véhicule, indique son niveau administratif de pollution. La vignette est obligatoire pour circuler dans une zone à circulation restreinte décidée par une collectivité pour limiter la pollution.

CSPE : contribution au service public de l’électricité ; taxe sur l’électricité destinée initialement à favoriser l’accès à l’électricité aux consommateurs éloignés (péréquation tarifaire)ou précaires, tarifs sociaux, et servant jusqu’en 2016 à subventionner le photovoltaïque (39 %) et l’éolien (17 %). Elle atteint 1/6ème de la facture moyenne d’électricité des ménages, faisant de l’électricité une énergie des plus taxées.

E

ÉNERGIE PRIMAIRE, ENERGIE FINALE : L’énergie primaire est celle qui résulte directement de la transformation appliquée au matériau qui la produit, par exemple la chaleur issue de la combustion de gaz naturel ou de la fission de l’uranium. L’énergie primaire (charbon, pétrole, gaz, uranium dont les sources sont en grande partie importées) doit être transformée pour pouvoir être consommée (carburant, électricité). Ce qui est effectivement consommé lors de l’utilisation de l’énergie est l’énergie finale. La consommation d’énergie primaire annuelle française est de l’ordre de 250 Mtep (dont la moitié de production nationale), d’énergie finale 150 Mtep (1750 TWh).

ENERGIE FATALE :  énergie disponible non pas quand on en a besoin, mais quand les conditions météorologiques (et horaires pour le photovoltaïque) de production sont réunies, sans que l’homme n’y puisse rien.

EPR : Evolutionary Power Reactor : réacteur nucléaire à eau pressurisée de 3ème génération. L’EPR de Flamanville a une puissance nominale de 1650 MW.

ETS : Emissions Trading Scheme : le système communautaire d’échange de quotas d’émission, mis en œuvre en 2005 au sein de l’Union européenne, fonctionne comme une bourse de droits d’émissions de CO2.

F

FACTEUR DE CHARGE : Également appelé « temps équivalent de fonctionnement à pleine puissance » et exprimé en %. Traduit le taux de fonctionnement d’un moyen de production par rapport à son productible maximum.
EURO-6d : norme européenne d’émission des véhicules, plus contraignante vis-à-vis de la pollution en NOx par les diesels, qui sera applicable au 01/01/2020.

G

GES : gaz à effet de serre. Le CO2 ayant l’action la plus importante (56% de l’effet de serre additionnel dû à l’homme) et sa durée de séjour longue (100 ans). Les autres GES les plus impactants sont le méthane CH4 (gaz naturel), 16%, 25 fois plus actif que le CO2, durée de séjour atmosphérique 10 ans, l’ozone (11%) produite par réaction des oxydes d’azote et autres gaz, le protoxyde d’azote N2O, 5 %, durée de séjour atmosphérique 100 ans , principalement émis par l’agriculture, 300 fois plus actif que le CO2). Les hydrocarbures halogénés (chlore, fluor) sont très actifs et ont une durée de séjour parfois considérable, mais sont très peu abondants dans l’atmosphère. La vapeur d’eau, principal gaz à effet de serre naturel réside moins de 2 semaines dans l’atmosphère, dont elle est éliminée par précipitation.

GIEC : Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat ; créé par l’Organisation météorologique mondiale(OMM) et le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) pour procéder, à intervalles réguliers, à une évaluation de l’état des connaissances sur les changements climatiques, leurs impacts, les possibilités d’adaptation et de mitigation.

GNL : gaz naturel liquéfié ; un carburant moins polluant que le gazole, pour les camions, péniches et navires de haute mer.

GV : générateur de vapeur (transforme l’énergie thermique sortant de la chaudière, en vapeur pour alimenter une turbine génératrice d’électricité).

GW : Gigawatt = un milliard de watts (ordre de grandeur de la puissance électrique d’un réacteur nucléaire REP).

I

IDH : L’indice de développement humain (IDH) était un indice statistique pour évaluer le taux de développement humain des pays du monde. L’IDH se fondait sur trois critères : le PIB par habitant, l’espérance de vie à la naissance et le niveau d’éducation des enfants de 17 ans et plus. Il avait l’avantage de présenter un classement en fonction de l’énergie consommée, contrairement à l’IDHI (IDH ajusté aux Inégalités) actuellement préféré (Programme des nations unies pour le développement).

INDCs : Intended Nationally Determined Contributions (INDCs) ; contributions prévues par les nations, à l’effort pour limiter le réchauffement climatique.

ISOTOPIQUE : Teneur isotopique, rapport du nombre des atomes d’un isotope donné au nombre total des atomes de cet élément contenus dans une matière.

L

LTECV : La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) publiée au Journal Officiel du 18 août 2015. Elle aurait dû permettre à la France de contribuer plus efficacement à la lutte contre le dérèglement climatique et à la préservation de l’environnement, ainsi que de renforcer son indépendance énergétique tout en offrant à ses entreprises et ses citoyens l’accès à l’énergie à un coût compétitif.

M

MWe : mégawatt électrique ; sert à exprimer la puissance électrique fournie par une centrale ; le rendement thermique est de 40% pour le charbon, jusqu’à 50% pour le gaz ; pour les REP*, il varie avec le type de réacteur (REP-900 : 33% ; REP-1300 : 35% ; EPR : 37%).

Mtep : million de tonnes d’équivalent-pétrole

MWh, GWh, TWh : mégawatt / heure = 1000 kWh ; unité usuelle d’énergie finale ; le prix de marché du MWh électrique est de l’ordre de 40 € ; on utilise aussi le GWh (million de kWh) et le TWh (milliard de kWh). La production électrique française annuelle est de l’ordre de 540 TWh.

N

NOx : oxydes d’azote ; on regroupe sous ce vocable : le monoxyde d’azote (NO), le dioxyde d’azote (NO2), qui sont des polluants atmosphériques réglementés, et le protoxyde d’azote (N2O), qui est un GES* puissant. Ils contribuent à la production d’ozone.

Les vapeurs nitreuses sont toxiques. Elles constituent une source croissante de la pollution de l’air, elles sont acidifiantes et eutrophisantes.

O

OCDE : Organisation de coopération et de développement économiques. Les pays membres — des pays développés pour la plupart — ont en commun un système de gouvernement démocratique et une économie de marché. Elle joue essentiellement un rôle d’assemblée consultative.

ONG : organisation non gouvernementale. SlC est une ONG reconnue.

ONU : Organisation des Nations Unies.

P

PAC : pompe à chaleur.

PIB : produit intérieur brut. Il est calculé par les économistes selon une formule complexe. Il est un indicateur de la richesse d’un pays.

PILE A HYDROGENE : souvent appelée pile à combustible ; elle fonctionne par oxydation du combustible hydrogène.

PILOTABLE : mot utilisé par les électriciens pour désigner des installations de production d’électricité pouvant s’adapter à la demande dans de très courts délais (de l’ordre des minutes). L’hydraulique, les centrales thermiques ou nucléaires sont pilotables alors que l’éolien ou le photovoltaïque ne le sont pas.

PM10 ; PM 2,5 : particulate matters : particules de diamètre < 10 µm ; < 2,5 µm. Les particules fines en suspension peuvent provoquer des maladies cardio-vasculaires et pulmonaires, induisant une nette diminution de l’espérance de vie. Elles sont désormais classées cancérigènes pour l’homme.

R

REP : réacteur (nucléaire) à eau pressurisée, les seuls à produire de l’électricité en 2019 en France ; ils sont classés de « 2ème génération » et se répartissent en 3 paliers de puissance : 900, 1300 et 1450 MWe.
RT : réglementation thermique ; la RT 2012 sera remplacée en 2020 par la RT 2020.

S

SMR : small modular reactor ; plusieurs pays dont la France travaillent sur un projet de réacteur de petite puissance (300 MWe au maximum).

SUV : sport utility vehicle ; inspirés des breaks 4×4, ils présentent des dimensions importantes (hauteur, volume, poids), et donc une consommation de carburant et une production de CO2 en rapport.
Tep : tonne-équivalent-pétrole ; unité usuelle d’énergie primaire ; 1 Tep = 11,6 MWh*.

T

TRE : le taux de retour énergétique est le ratio d’énergie utilisable acquise à partir d’une source donnée d’énergie, rapportée à la quantité d’énergie dépensée pour obtenir cette énergie. Plus une énergie fossile se raréfie et plus son TRE devient faible : il a été déjà été divisé par 10 pour le pétrole et 3 pour le charbon.

TREMI : enquête sur les Travaux de Rénovation Énergétiques des Maisons Individuelles.

TURPE : Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité : Coût de gestion des réseaux inclus dans les factures d’électricité (donc à la charge des consommateurs) et reversé aux gestionnaires des réseaux (RTE et ENEDIS).

U

UNGG : uranium naturel – graphite – gaz : réacteurs nucléaires de 1ère génération, aujourd’hui tous à l’arrêt.

SUIVEZ NOUS