EDF : la Commission vous accuse d’être un géant de l’énergie ?

Feb 19, 2021 | Actualités, Electricité, Nucléaire, Politique et économie

ILLUSTRATION : Nicolas WAECKEL

 

ORIGINE : Lettre Géopolitique de l’Électricité N°108 du 6 février 2021 (L. TACCOEN)

 

POINT DE VUE DE PNC :

Dans le contexte réglementaire imposé par la Commission européenne, il n’est pas surprenant qu’EdF soit confronté à d’importantes difficultés financières. PNC-France partage l’analyse de Lionel Taccoen qui remet « les pendules à l’heure » en démontrant que la prétendue position monopolistique d’EdF n’est pas fondée et que, par conséquent, le dispositif ARENH qui oblige EdF à vendre à perte une part de sa production à ses concurrents n’a pas lieu d’être. Souhaitons que le gouvernement s’inspire de cette analyse pour obtenir une évolution des règles actuelles, afin de préserver l’intégrité et la compétitivité d’EdF, éléments essentiels dans la lutte contre la précarité énergétique et la défense du climat

 

TEXTE

EDF-SORTIR DU PIÈGE – ARENH ET HERCULE

Il y a un quart de siècle le pouvoir politique français, gauche et droite confondues, a approuvé la décision d’instaurer la concurrence en électricité dans l’Union Européenne. Mais depuis, il a recours constamment à des dérogations aux règles de concurrence. En conséquence, l’avenir du secteur électrique français est sous tutelle de l’Autorité de Concurrence européenne, seule compétente pour gérer les écarts à ces règles. La situation est aujourd’hui bloquée. Il est souhaitable d’examiner si une meilleure solution ne serait l’application des règles de concurrence, sans béquille. On se rend compte alors que, naturellement, la concurrence profite aux producteurs compétitifs, donc à EDF, et qu’il n’y a nul besoin de recourir à l’ARENH et autre Hercule ni de rechercher un feu vert de Bruxelles. …

Lire la lettre géopolitique en intégralité : 

EDF-SORTIR DU PIÈGE-ARENH ET HERCULE

SUIVEZ NOUS